Merci pour participer

Merci
pour votre réponse.

Merci beaucoup d'avoir participé à notre concours.
La gagnante ou le gagnant sera tiré au sort le 20 septembre parmi toutes les bonnes réponses.

Restez engagé·e

Un bon CCT paie.

des salaires meilleurs, avec une garantie de progression selon l’expérience

plus de vacances et des horaires de travail clairement définis

des contrôles et des amendes pour les entreprises fautives et le paiement des arriérés de salaire lors d’infractions

Restez au courant

Commander la newsletter de campagne

Newsletterdaten
Name und Einwilligung

Trois bonnes raisons de dire NON à l'initiative de résiliation

Détruire
des emplois ?

Il est important que la Suisse entretienne des relations stables avec ses principaux partenaires commerciaux. Si les accords bilatéraux sont résiliés, tout le monde y perdra. Ce serait même fatal pour de nombreux emplois dans les branches ébranlées par la crise.

Dégrader nos conditions de travail ?

Nous ne pouvons pas mettre en jeu des mécanismes de contrôle qui ont fait leurs preuves. C’est pourtant ce que veut l’initiative. Les mesures d’accompagnement ont permis de renforcer la protection des salarié‑e‑s. C’est d’autant plus important dans la crise actuelle.

Sacrifier la protection des salaires ?

Un salaire suisse pour tout travail effectué en Suisse : ce principe doit continuer à s’appliquer ! La suppression des mécanismes de protection et de contrôle que vise l’initiative entraînera davantage de sous-enchère salariale et portera préjudice à l’ensemble des salarié‑e‑s.

Top