Made in Switzerland

Photo : (c) Alexey Novikov / Fotolia.com

 

Accords bilatéraux avec l’UE : importants pour les salaires et les emplois

En tant que pays au coeur de l’Europe, la Suisse entretient à de nombreux égards des relations étroites avec les États membres de l’UE. Grâce aux accords bilatéraux, beaucoup de ces relations ont une base juridique claire. L’échange de biens et de services dans la vie quotidienne s’en trouve facilité et la sécurité des employé(e)s qui les produisent plus grande.

Plus de la moitié des exportations suisses sont destinées à l’UE. Dans certains secteurs, même les troisquarts des produits sont livrés à l’UE. Les accords bilatéraux facilitent l’envoi de marchandises suisses  à l’UE. Ils renforcent ainsi la Suisse, en tant que site industriel, et garantissent les salaires et les emplois. Et il faut y ajouter une étroite coopération internationale dans le domaine de la recherche, réglementée par un accord distinct. La proximité immédiate de la Suisse et de l’UE signifie également que de nombreuses personnes travaillent et vivent de l’autre côté des frontières du pays. En Suisse, près d’un quart des personnes actives sont titulaires d’un passeport européen. À l’inverse, un peu plus de 750 000 Suisses et Suissesses vivent à l’étranger.

La plupart d’entre eux, soit 455 000 personnes, vivent dans l’UE. Grâce aux accords bilatéraux, ils disposent d’un meilleur statut de résidence. Ils peuvent se déplacer relativement librement dans leur pays de résidence. Et ils sont également mieux à même de se défendre contre les abus au travail. Cela, non seulement leur profite, mais réduit également la pression sur les salaires et l’emploi en général.

Top